Du bonheur sur place ou à emporter

Des sourires, de l’écoute, de la joie, des cooggies, vous trouverez tout ce dont votre petit coeur a besoin au quotidien. 

Découvrez nous

BISOUS

Places

Cafés suspendus

CoogGies avalés par la même personne en 5 minutes

Que se passe-t-il ?

 

Quoi qu’on mange ? 

Mercredi : Lasagnes végétariennes aux légumes de saison
Jeudi : repas partagé : Stew irlandais à l’orge perlé 
Vendredi midi : Courgettes farcies au boulgour et petits légumes 
Vendredi soir : fermé 

A quelle heure ?

Mercredi de 12h à 17h 

Jeudi : Repas Partagé avec les MANGES QUOI 

Vendredi : 12h à 14h30 et FERME LE SOIR 

Samedi : FERME événement extérieur 

Activités 

  • Concert le 22 octobre Blueberry Jelly
  • Jeudi 23 septembre : Repas Partagé avec les MANGES QUOI 

Le Bookkafé

 

Le midi, c’est un bistrot chaleureux et intime, privilégiant les circuits courts pour mitonner une cuisine généreuse et familiale. C’est aussi une librairie d’occasion, sauf que les livres ici, on vous les donne !

Un drôle de lieu, inclassable, où chacun vient proposer ses talents, ses passions, ou l’on s’enrichie de l’autre et où la vie est beaucoup plus douce …. 

 

Où nous trouver

Bookkafé Bruay la Buissière

Bookkafé Bruay

Adresse

268 rue Roger Salengro
62700 Bruay la Buissière

Téléphone

03 66 60 38 63

Bookkafé Lens

Adresse

1 rue Georges Bernanos
62300 Lens

Téléphone

09 72 60 14 68

Ils nous aiment

Et nous aussi !

Virginie Catalan a donné son avis sur Bookkafé5 étoiles

Un lieu convivial et chaleureux où l’humain reste au centre des attentions une très belle initiative !

Anne-sophie Roussel a donné son avis sur Bookkafé5 étoiles

Enfin un endroit très agréable et sans excès ! ! On y rencontre des gens simples et agréables et on y mange très bien!!

Antoine Détourné a donné son avis sur Bookkafé5 étoiles
C’est bon (à manger et à boire), c’est convivial (ça c’est pour les gens qui l’anime), et on s’y sent à l’aise, et ça c’est la vraie classe (car la vraie classe c’est de savoir mettre les gens à l’aise comme disait Nadine de Rotschild ou peut-être quelqu’un comme elle)